Sylfen apporte l'autonomie énergétique

Produire une énergie propre et locale est désormais facile et économique. Cependant, il n'est pas évident de maîtriser son approvisionnement à cause des intermittences de l'apport en énergie renouvelable (solaire, éolien). 

Pour s'assurer de toujours consommer l'énergie que l'on a soi-même créée, proprement et localement, il faut stocker les surplus et atteindre l'autonomie énergétique. C'est le dernier enjeu de la transition énergétique.

Sylfen, en partenariat avec le CEA, a développé une technologie de stockage sécurisé qui permet de stocker de très grandes quantités d'énergie. En associant l’hydrogène aux batteries traditionnelles, on peut maintenant stocker en toute sérénité la quantité d'énergie nécessaire à tout bâtiment. 

Grâce à l’hydrogène, vecteur d’énergie décarboné, utilisable tant pour alimenter des véhicules propres à pile à combustible que pour produire de l’électricité et de la chaleur en cogénération pour les bâtiments, éco-quartiers ou villes de demain, on peut maintenant s’alimenter en toute sérénité à partir d’énergies intermittentes.

Cela permet de consommer sa propre énergie produite localement, respectueuse de l’environnement et renouvelable, 365 jours par an.

Les énergies renouvelables sont aujourd’hui une réalité

Ce sont des technologies fiables, avec des coûts qui se réduisent. En parallèle, de nombreuses technologies permettent des gains dans l’efficacité énergétique, pour réduire les consommations. On gère l’énergie intelligemment avec des smart grids. La demande pour l’énergie verte progresse, les grandes entreprises se convertissent l’une après l’autre. Les conditions sont donc presque réunies pour réussir la transition énergétique.

Pourquoi les conditions ne sont que presque réunies ?

Parce qu’il reste un problème à résoudre, celui du stockage de l’énergie.

La production locale d’énergie suppose une gestion locale. Cela répond à une demande pressante de développer des modes de production responsables, et à taille humaine : traçabilité de l’énergie, circuits courts, responsabilité locale, partage de l’énergie. Les réseaux locaux, pour accepter de grandes quantités d’énergies renouvelables, devront avoir des capacités de stockage.

Le futur de l’énergie, c’est l’hydrogène

L’hydrogène est une technologie disruptive dans le domaine de l’énergie. L’hydrogène prolonge l’autonomie des batteries. C’est une solution pour stocker et réutiliser l’énergie localement, pour alimenter des voitures propres, pour produire de l’électricité et de la chaleur pour tous les besoins.

panneaux-solaires-montagnes

Sylfen apporte la brique technologique manquante pour une énergie propre, locale, et renouvelable.

Pour en savoir plus sur la transition énergétique

Le bâtiment autonome en énergie n’est pas autarcique

10 Oct 2017

L’énergie d’origine renouvelable créée à l’échelle locale, dans les territoires, est faite pour être partagée. Le bâtiment autonome en énergie s’inscrit dans la continuité des efforts entrepris pour la transition énergétique.

Lire plus >

La sécurité hydrogène, c’est encore les pompiers qui en parlent le mieux

08 Nov 2016

Les pompiers de La Manche utilisent des voitures fonctionnant à l’Hydrogène

Lire plus >

Application de la loi de transition énergétique

21 Oct 2016

Ségolène Royal fixe les critères donnant droit au bonus de constructibilité

Lire plus >

Pourquoi les bâtiments sont au cœur de la transition énergétique

12 Oct 2016

Production d’énergie renouvelable, consommation résidentielle et professionnelle, recharge des véhicules électriques, c’est plus de la moitié de l’énergie qui va passer, dans un sens ou dans un autre, au pied des bâtiments.

Lire plus >

[Vidéo]C’est quoi la transition énergétique ?

10 Oct 2016

Vous débutez sur le sujet de la transition énergétique ? Vous avez deux minutes ?

Lire plus >

Les Blockchain dans l’énergie ?

03 Oct 2016

Dans son article sur les blockchain, Pierre Paperon parle de cette technologie encore un peu jeune dans certains secteurs comme l’Energie.
Pourtant, les bénéfices que pourraient apporter cette technologie, dans l’environnement réglementaire français actuel (ouverture des droits à l’autoconsommation d’électricité) sont énormes.

Lire plus >