Sylfen interviewé par l’AFHYPAC

bandeau newsletter Hynovations

 

L'Association Française pour l'Hydrogène et les Piles à Combustible (AFHYPAC) a interviewé Nicolas Bardi, président de Sylfen. Retrouvez cette interview, parue dans leur newsletter de février, ci-dessous:

 

Pouvez-vous nous décrire en quelques points clés les activités de votre société ?
Notre activité s’inscrit dans l’accompagnement des évolutions dans le secteur du bâtiment. La tendance de fond structurante pour ce secteur est le développement croissant constant pour les années à venir du nombre de bâtiments à énergie positive, que ce soit pour l’habitat individuel, le logement collectif ou pour le secteur tertiaire. Cette tendance est la conséquence directe de la réglementation applicable en matière de consommation énergétique dans l’habitat, d’abord pour l’habitat individuel, puis à partir de 2019 et 2021 pour les bâtiments publics, respectivement tous les bâtiments tertiaires. En même temps, le prix des énergies renouvelables va diminuer, ce qui en rendra l’usage plus attractif pour l’habitat. Se posera néanmoins la question de l’ajustement de ses productions intermittentes avec les besoins.

C’est là que nous intervenons avec notre solution « Smart Energy Hub » pour les bâtiments tertiaires.

 

Quel est le principe du Smart Energy Hub ? Quelle technologie y est mise en oeuvre ?
Il s’agit, de façon très simplifiée, d’un système permettant d’assurer à tout instant la production d’énergie électrique et thermique pour un bâtiment, pour le rendre quasi-autonome. Le système est connecté à un smart-grid et éventuellement à un réseau de distribution de gaz. Il stocke son énergie sous forme d’hydrogène qu’il peut réutiliser en cas de besoin.
La technologie mise en oeuvre est une technologie réversible de pile à combustible et électrolyse réversible. Elle a été développée dans les laboratoires du CEA dans le cadre d’un programme de R&D d’une dizaine d’années, représentant environ 40 M€ d’investissement, et a donné lieu au dépôt de 22 brevets. Ce programme a conduit au développement du « hardware » et du « software » associé.

Nous en avons la licence exclusive.

 

Quelle est l’offre commerciale de votre société ?
Nous proposons un système qui assure pour des bâtiments une alimentation en énergie sûre à partir d’énergies disponibles localement avec une empreinte carbone réduite. Cette offre crée de la valeur pour le propriétaire ou exploitant du bâtiment. Elle permet en outre une compatibilité avec les nouveaux
modèles d’affaires qui se développent dans le secteur de l’énergie.

 

Quelle est votre feuille de route pour les années à venir ?
Nous avons une feuille de route très claire qui prévoit jusqu’en 2018, pendant la phase d’amorçage, le test en conditions réelles de fonctionnement de 2 unités pilotes. Le retour d’expérience terrain conduira au développement d’une version « béta » du hub.

A partir de 2018, nous prévoyons le déploiement de 8 unités chez de premiers clients. En parallèle, nous poursuivrons les travaux de R&D pour développer un système sous pression, puis une version plus
puissante (classe MW).

La version commerciale du produit pourra être mise sur le marché à partir de 2020. Nous serons alors dans la phase d’industrialisation.
Notre stratégie commerciale, prévoit un passage du bâtiment au quartier afin de pouvoir proposer notre système pour une intégration dans des quartiers à énergie positive.

 

Pourquoi avez-vous adhéré à l’AFHYPAC ?
Nous voyons tout naturellement une complémentarité entre nos activités et celles des industriels de l’Association qui offre des solutions de compression, de stockage et de distribution d’hydrogène.
Notre solution est à même de donner plus de visibilité à l’hydrogène comme solution permettant de rendre les bâtiments autonomes en énergie.
En outre, notre offre s’inscrit clairement dans le « portefeuille » des usages « grand public » de l’hydrogène au service des villes durables et territoires à énergie positive.

AFHYPAC : Monsieur Bardi, nous vous remercions pour cette interview et vous souhaitons beaucoup de succès dans le développement des activités de Sylfen.